Le temps à l’hôpital : celui du soignant, celui du patient

par Christine CRABBE1 vers 10 (14-10) « Quand j’arrive à l’hôpital le matin et que j’apprends qu’on me demande de voir 23 patients, je commence par m’asseoir et par respirer cinq minutes ». Cette réflexion, mi- facétieuse, mi- profonde, lancée un jour par une de mes collègues, m’a amusée et donné à penser. Bien sûr, …