La marche consciente est une démarche holistique, une pratique psycho-corpo- spirituelle du quotidien, une méditation dans l’action. 

Sur le plan corporel, elle vise à calmer le mental, détendre le corps, relaxer l’esprit pour rentrer dans une autre conscience du corps et l’habiter pleinement.

Elle contribue à se (re)centrer sur soi, s’enraciner dans son quotidien, s’aligner sur ses choix et valeurs de vie, à cultiver  la paix en Soi pour améliorer la relation à soi-même et donc aux autres, en douceur et en confiance.

Sur le plan spirituel, elle contribue à se relier avec son environnement et aux forces vives de la nature, à (re)trouver la Joie profonde, sa verticalité intérieure en mettant pas à pas plus de conscience de la place de chacun dans l’Univers. Alors le pas déposé en conscience à la terre prend un tout autre sens.

Capture d’écran 2014-12-01 à 19.23.59

 

La marche afghane s’inscrit dans une démarche de santé autonome  et accessible à tout le monde parce qu’elle est simple et naturelle.

Elle englobe une pratique du souffle avec l’apprentissage  de rythmes respiratoires régénérants et dynamisants ainsi qu’une pratique de la juste posture du corps en marche.

Pratiquée au quotidien,  elle  améliore  la  circulation de l’énergie vitale, régénère toutes nos cellules et procure équilibre et vitalité.

Outil de santé originel et naturel, elle favorise un lien profond entre l’humain et son milieu de vie, développe une mobilité douce basée sur une énergie universelle.

Capture d’écran 2014-12-01 à 19.23.48

L’assise en nature et en montagne est un temps de recueillement dans le « rien faire », afin de communier intimement avec la nature et l’immensité environnantes. Elle équilibre et rythme, en stage de marche consciente la journée. Pause en nature pour accueillir, avec une légère guidance ce qui est et « se laisser méditer » par la beauté environnante, la montagne, les arbres. Notre corps devient alors un espace d’accueil d’où tout notre Etre peut fusionner avec plus grand que nous.

Capture d’écran 2014-12-01 à 19.24.26

La montagne, chemin d’élévation nous invite à nous dépouiller pour avancer vers plus de conscience de soi. Chemin de verticalité, nous nous élevons entre terre et ciel pour retrouver notre axe, notre essentiel. Par l’espace plus vaste tout autour de nous, pas à pas, nous élargissons notre espace intérieur.  Là haut, sur les estives verdoyantes ou dans les forêts de châtaigners centenaires, ou encore tout prêt des ruisseaux abondants, c’est un véritable rendez vous avec  plus de simplicité, plus de gratuité et plus de beauté que nous nous offrons pour les ramener dans nos vies quotidiennes. Là haut, l’air est plus vif, les couleurs plus pures, la lumière plus généreuse, notre pas plus habité et notre Etre plus vivant !

Capture d’écran 2014-12-01 à 19.24.15

 

Mariehélène Faurès 

mar.bmp-for-web-normal